Club Photo

Les Clubs Photos sont devenus des hébergeurs de rentiers sans autre passion  que celle d’occuper  leur temps libre (et très souvent au mépris des intérêts des autres catégories). Ces « rentiers » ne fournissent malheureusement que trop souvent  des travaux médiocres et sans goût, faute de travail, d’investissement, de quête de perfectionnement et bien entendu de qualité artistique. Ces « nouveaux membres » font de surcroît fuir les jeunes gens qui espéraient pourtant y trouver un enseignement. Ces Clubs qui, à l’époque de l’argentique, autorisaient l’enseignement, favorisaient la progression, la recherche artistique ont cessé d’exister en grande partie. D’autres structures sociales se sont mises en place parfois comme le (les) « Collectif(s) de Machin-Truc » regroupant des pseudo-intellos de la « new-photo » plus en quête de reconnaissance personnelle qu’en quête du Graal Photographique. Ces pseudo-intellos ont par contre un avantage : ils sont nés doués, disent-ils hautement ! Leurs travaux ne tiennent pas tout à fait le même langage.

Et mon travail alors ? Il se veut d’abord modeste. Si le doute était là au départ, il demeure et plus encore et encore. Des gens doués, admirables, j’en ai vu,  j’en rencontre toujours. Ma seule réponse est d’essayer , non pas de faire mieux qu’eux mais simplement de mieux faire. Le doute est créateur, la certitude condamne à l’immobilisme.
Merci en attendant de vous arrêter sur ce blog et merci aussi si vous prenez le temps d’apporter des commentaires constructifs par le biais de la page CONTACT (la confidentialité de l’identité des auteurs est bien entendu garantie !)

Remarque : Ce propos est tiré d’une triste et déplorable histoire vécue parmi tant d’autres à en croire bon nombre de collègues passionnés par cet Art. Mon conseil à ce jour d’expérience est d’éviter ces entreprises associatives à la gloire certaine mais passée. Il est préférable d’aller à des expositions de qualité réputée (et non réputée aussi, pour faire la différence), d’aller dans les musées. Les bibliothèques regorgent de sources d’information. Et …il y a le Net, la Toile. On y trouve de tout certes mais beaucoup de passionnés talentueux à l’esprit vertueux partagent avec bonheur leurs connaissances. Bon apprentissage, bon perfectionnement.

VilainPetitCanard-txt

2 thoughts on “Club Photo

  • 15 juin 2016 à 20 h 55 min
    Permalink

    Bonsoir,
    c’est exactement ce que je pense! Je rajouterai l’imbécilité de la course à la compétition… que je trouve complétement dérisoire, les clubs qui sont tiennent plus du “patronage”, ou de clubs du 3ème age, il y a quelque chose à faire sur Angers, c’est certain. Et certains clubs croient progresser en invitant des “maitres autoproclamés” plus intéressés par ce qu’ils vont en retirer financièrement que par la création. Et de toute façon, tous les photographes professionnels que je connais sont TOUS des autodidactes.
    Mais il faudrait commencer au moins à 5 ou 6 photographes. A voir. Je suis à la recherche de photographes angevins intéressés par l’aventure de la création d’un vrai club, si je trouve, c’est bien, dans le cas contraire, je ferai de la photo de toute façon!

    Réponse
  • 6 juillet 2016 à 12 h 45 min
    Permalink

    Ton analyse est pertinente , j’ai eu la tentation en quête d’apprentissage et j’ai pu flairer cela et ne voulant pas être formaté ou m’ennuyer j’ai fuité…..Donc je lis……regarde…..et sollicite mes sens en rencontre visite de site ou expo en tout genre.
    Trop souvent j’entends parler de matériel technique ressemblant à de la documentation commerciale y comprit par des pro….. j’ai bien aimé ton discours et me suis retrouvé dans tes propos restant persuadé que l’émotion est le moteur qui fait partager la photo et que toujours apprendre est magique.

    JP

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *