La Fin d’une Epoque…

Fujifilm a arrêté la Production des films instantanés FP-100 C. (Teintes, couleurs saturées et contrastées, rendu particulier , différence que j’appréciais beaucoup)

Cet arrêt suit celui d’un film inversible particulièrement adapté au portrait et à la Mode , la Fuji Astia 100 F(tonalités douces , couleurs vives, tons chair naturels, sans grain ou presque)

Ces Polarïod, et film couleur inversible ,  avaient  ces  couleurs particulières que j’affectionnais.

Aussi vous trouverez à ces liens deux de mes photographies relatives à ces films.

Portrait Polaroïd d’une Jeune Femme

Delicate (tribute to Film Fuji Astia 100F)

(voir article de presse : Focus Numerique : fujifilm-films instantanes )

Note d’accompagnement à la Photographie

Avant- propos ou Note d’accompagnement à la Photographie.
“J’adore la poésie et je cherche à l’exprimer en photographie. Je rêve peut-être tout simplement. C’est une façon pour moi de m’opposer à la vulgarité, au mauvais goût, à la violence, à la haine,… Je cite des auteurs, des compositeurs, leurs poèmes, leurs œuvres que j’aime pour accompagner de mots, de musique, l’étude photographique en cours seul objet de mes travaux.
Mes photographies sont en général présentées avec un cadre. Ce cadre m’est avant tout utile pour y placer titre et informations diverses. Il me permet aussi d’isoler le sujet de l’environnement où la photographie est exposée. Ce cadre bien entendu est absent dans une exposition d’épreuves. Les données dites Exifs ne sont que rarement fournies, n’y attachant que peu d’importance aujourd’hui elles ne sont pas souvent conservées.
Les règles photographiques, dites souvent classiques, je les connais bien, j’en ai une bonne maîtrise qui m’autorise peut-être à m’en affranchir par style . On trouvera souvent des photos centrées, des triangles multiples, des flous de premier plan , des surexpositions ou des points de surexposition, etc…
Ce que je recherche , maintenant , dans le domaine de la critique c’est avant tout l’impression générale, le ressenti, les sentiments. A- t- on envie de s’arrêter sur l’image ou de tourner la page ?
En fait, le partage se fait plus pour le doute que pour la critique stricto sensu. Ce Doute ,à la fois créateur et destructif, est omniprésent. La critique dans son sens noble validera ou infirmera ce doute. Et là je remercie les personnes désireuses d’aider, de construire.”
« ..les échanges font grandir l’Art, le silence le détruit. » propos recueilli auprès d’une Artiste.

Le Commencement (Génèse,ch I)

A propos de ma photographie,

Le Commencement, Le 6eme Jour
(La Génèse, Chap1-v24-31)

Le Commencement, Le 6e Jour

🤓📖

« Elle est Noire de peau,
Je suis Blanc de peau.
Elle est blanche de peau,
Je suis Noir de peau.
Nous sommes Un.
On nous montre du doigt.
Le doigt est noir,
Le doigt est blanc,
Les doigts ne savent pas.
Nous nous savons.
Nous nous aimons.
Nous sommes une Femme
Et un Homme.
Nous sommes Un.
Pourquoi il y a-t-il autant de doigts ?
Nos mains sont enlacées à jamais ! »

by : © jm Eileen

🤓

Devine qui vient dîner ? (Guess Who’s Coming to Dinner)
est un film américain de Stanley Kramer, sorti en 1967.

Devine qui vient dîner-Dénouement

A La Lumière

Photographie en grec signifie écrire, peindre avec la lumière.

De ma photographie : “Ode à La Lumière”

Ode à La Lumière

Anatole FRANCE
A la lumière
Dans l’essaim nébuleux des constellations,
Ô toi qui naquis la première,
Ô nourrice des fleurs et des fruits, ô Lumière,
Blanche mère des visions,

Tu nous viens du soleil à travers les doux voiles
Des vapeurs flottantes dans l’air :
La vie alors s’anime et, sous ton frisson clair,
Sourit, ô fille des étoiles !

Salut ! car avant toi les choses n’étaient pas.
Salut ! douce ; salut ! puissante.
Salut ! de mes regards conductrice innocente
Et conseillère de mes pas.

Par toi sont les couleurs et les formes divines,
Par toi, tout ce que nous aimons.
Tu fais briller la neige à la cime des monts,
Tu charmes le bord des ravines.

Tu fais sous le ciel bleu fleurir les colibris
Dans les parfums et la rosée ;
Et la grâce décente avec toi s’est posée
Sur les choses que tu chéris.

Le matin est joyeux de tes bonnes caresses ;
Tu donnes aux nuits la douceur,
Aux bois l’ombre mouvante et la molle épaisseur
Que cherchent les jeunes tendresses.

Par toi la mer profonde a de vivantes fleurs
Et de blonds nageurs que tu dores.
Au ciel humide encore et pur, tes météores
Prêtent l’éclat des sept couleurs.

Lumière, c’est par toi que les femmes sont belles
Sous ton vêtement glorieux ;
Et tes chères clartés, en passant par leurs yeux,
Versent des délices nouvelles.

Leurs oreilles te font un trône oriental
Où tu brilles dans une gemme,
Et partout où tu luis, tu restes, toi que j’aime,
Vierge comme en ton jour natal.

Sois ma force, ô Lumière ! et puissent mes pensées,
Belles et simples comme toi,
Dans la grâce et la paix, dérouler sous ta foi
Leurs formes toujours cadencées !

Donne à mes yeux heureux de voir longtemps encor,
En une volupté sereine,
La Beauté se dressant marcher comme une reine
Sous ta chaste couronne d’or.

Et, lorsque dans son sein la Nature des choses
Formera mes destins futurs,
Reviens baigner, reviens nourrir de tes flots purs
Mes nouvelles métamorphoses.

 

La Photographie de Paysage est-elle utile ?

La Photographie de Paysage est-elle utile ? L’utilité est prise ici dans le sens d’un but à atteindre (on rejoint le Fine Art). Par exemple, elle peut prendre tout son sens dans la lutte contre les désordres nés du réchauffement climatique ou a minima pour attirer l’attention sur la Beauté de la Nature et sa nécessaire protection. (voir l’introduction à Album Alizée)

Certes on ne peut pas arrêter ce triste processus des désordres liés au réchauffement climatique. Mais il nous est possible de ne pas l’accélérer encore et toujours plus par nos comportements individuels en tant que citoyens de la Planète Terre. Notre infime petite participation peut aussi améliorer le quotidien où nous vivons, celui qui est immédiatement perceptible :  éviter de laisser les déchets sur les plages, sur le bord des routes…à chaque manifestation, journée plage, balade ou autre activité ; cesser l’abandon des vieilles carcasses de voitures qui parfois décorent plus le paysage que ne le font les fleurs ; etc…

Je photographie en recherchant l’esthétisme par passion pour la Photographie , pour quitter la Vie et sa Laideur, et, note d’optimisme naïf, pour chercher à convaincre d’aimer cette belle et fragile Nature et de manifester cet amour  (voir Billet tumblr de ce jour Alizee ,accessible par le portfolio ).

VilainPetitCanard-txt

A propos d’Elle

“Elévation”, Hommage à Bizet, Les Pêcheurs de Perle (La romance de Nadir). A Anatole France “La Fille de Lilith”1924.

A Céline G.

Merci à ArtFreeLife, à ARTFREELANCE pour la sélection “The best photo on Facebook”. Merci à la Galerie d’Art, Art Limited,  pour ici ses sélections Artscore et Visa (artistique-technique).

Merci à mon ami auteur-photographe Gérard Bret pour ses merveilleux mots.

portfolio “A Propos d’Elle”

ArtFreeLife-RecompCel

 

Couleur ou N&B ? Quel cadrage ?

Des questions récurrentes en photographie : Couleur ou noir et blanc ?  Avec quel cadrage ?

Ici pour une même prise de vue j’ai choisi deux publications possibles à la portée-signification différente. Le Noir&Blanc va à l’essentiel une nouvelle fois. La couleur avec une vision aussi plus large donne la place accordée à la lumière, à l’ambiance, à l’expression de la photographie, à son titre.

Note complémentaire : Mes photographies sont en général présentées avec un cadre. Ce cadre m’est avant tout utile pour y placer titre et informations diverses. Il me permet aussi d’isoler le sujet de l’environnement où la photographie est exposée. Les deux photographies sont visibles dans le portfolio (le N&B est accessible par l’onglet blog du portfolio).

Lumières façonnées avec des filtres de couleurs à la prise de vue bien entendu. Gélatines Lee Filters. (méthode très souvent utilisée, attention à l’ajustement des balances de blancs)

cel_5604_Col-NB_cad-compress

Club Photo

Les Clubs Photos sont devenus des hébergeurs de rentiers sans autre passion  que celle d’occuper  leur temps libre (et très souvent au mépris des intérêts des autres catégories). Ces « rentiers » ne fournissent malheureusement que trop souvent  des travaux médiocres et sans goût, faute de travail, d’investissement, de quête de perfectionnement et bien entendu de qualité artistique. Ces « nouveaux membres » font de surcroît fuir les jeunes gens qui espéraient pourtant y trouver un enseignement. Ces Clubs qui, à l’époque de l’argentique, autorisaient l’enseignement, favorisaient la progression, la recherche artistique ont cessé d’exister en grande partie. D’autres structures sociales se sont mises en place parfois comme le (les) « Collectif(s) de Machin-Truc » regroupant des pseudo-intellos de la « new-photo » plus en quête de reconnaissance personnelle qu’en quête du Graal Photographique. Ces pseudo-intellos ont par contre un avantage : ils sont nés doués, disent-ils hautement ! Leurs travaux ne tiennent pas tout à fait le même langage.

Et mon travail alors ? Il se veut d’abord modeste. Si le doute était là au départ, il demeure et plus encore et encore. Des gens doués, admirables, j’en ai vu,  j’en rencontre toujours. Ma seule réponse est d’essayer , non pas de faire mieux qu’eux mais simplement de mieux faire. Le doute est créateur, la certitude condamne à l’immobilisme.
Merci en attendant de vous arrêter sur ce blog et merci aussi si vous prenez le temps d’apporter des commentaires constructifs par le biais de la page CONTACT (la confidentialité de l’identité des auteurs est bien entendu garantie !)

Remarque : Ce propos est tiré d’une triste et déplorable histoire vécue parmi tant d’autres à en croire bon nombre de collègues passionnés par cet Art. Mon conseil à ce jour d’expérience est d’éviter ces entreprises associatives à la gloire certaine mais passée. Il est préférable d’aller à des expositions de qualité réputée (et non réputée aussi, pour faire la différence), d’aller dans les musées. Les bibliothèques regorgent de sources d’information. Et …il y a le Net, la Toile. On y trouve de tout certes mais beaucoup de passionnés talentueux à l’esprit vertueux partagent avec bonheur leurs connaissances. Bon apprentissage, bon perfectionnement.

VilainPetitCanard-txt